Foi et Contemplation

Chapelle de Banneux

Banneux

Aquarelle

Avant Propos

Mon adolescence fut bercée par le désir de mon père de construire la première « Petite Chapelle » en France, dédiée à "la Vierge des Pauvres" dont l'Abbé Louis Jamin, Chapelain de Banneux, lui parlait si souvent.

Je n'imaginais pas alors que toute ma vie serait teintée par cette évocation qui m'amenait régulièrement à Banneux et surtout à rencontrer ce prêtre, à qui je vouais une affection tellement profonde qu'aujourd'hui encore, quelque 60 ans après, mes sentiments en sont encore si profondément imprégnés.

Ce prêtre si bon, touché sans doute par mon affection, me le rendait bien. En témoigne l'aquarelle que j'ai placée sur cette page qu'il m'a dessinée un jour, des années 50, j'avais alors 14 ou 15 ans, où une grande peine m'avait submergée. Il a fait ce dessin en quelques minutes de quelques coups de pinceau manié avec une dextérité qui m'impressionna beaucoup.

Je ne savais pas alors les grandes qualités de cet homme de Dieu habité par une âme d'artiste.

Dans les années qui suivirent j'ai su que nous lui devions le style bien particulier de la Chapelle de Banneux et, bien sûr, en France, de celle de Brabois, lieu dit de la commune de Vandœuvre-lès-Nancy mais également celle de Bayard sur Marne et bien d'autres dans le monde, style dont s'inspiraient les différents architectes.

Video KTO du 10-Janvier-2014 :Banneux : "La Vierge des Pauvres"

Mon père et le Chapelain de Banneux dans les années 50

Notre père et le Chapelain de Banneux dans les années 50

Je dois à mon attachement à cet homme de Dieu doté d'une âme profondément mariale d'être resté fidèle à ma foi car j'ai reçu de lui cet « instinct » marial qui fait éviter bien des pièges que la vie réserve à travers les accidents de parcourt que tout homme connaît.

Marie apparue à Banneux à une pauvre enfant, Mariette Béco, lui dit : « Je suis la Vierge des Pauvres »… Le travail qu'a fait le Chapelain de Banneux soutenu par la foi et l'intelligence exceptionnels de son évêque : Monseigneur Kerkhofs ne nous permet pas de douter de cet événement qui revêt aujourd'hui un caractère particulier alors que le monde est traversé par des secousses invraisemblables jamais connues jusqu'alors.

Les autres paroles de Marie à Banneux entre le 15 janvier et le 2 mars 1933 confortent notre intelligence dans la compréhension de ce que cette visite de Marie signifie pour nous :

« Cette source est réservée pour moi, pour toutes les nations - pour soulager les malades, je désirerais une Petite Chapelle, Je viens soulager la souffrance, croyez en moi - je croirai en vous, priez beaucoup (par 3 fois) Je suis la Mère du Sauveur, la Mère de Dieu… »

Qui de nous oserait dire que ces paroles sont inutiles ou qu'elles n'ont pas de sens ! Ou même ce que j'ai entendu… « La Sainte Vierge dit toujours la même chose… »

Non la Sainte Vierge ne se déplace pas pour rien. Si elle se donne la peine d'apparaître sur cette terre généralement à des enfants démunis c'est qu'elle veut notre bien de toutes ses forces d'intercession. Alors très simplement faisons ce qu'elle demande : « Priez beaucoup »

Je n'oublie pas que ces apparitions eurent lieu peu de temps avant l'une des plus grandes périodes d'atrocité que nous a valu le nazisme qui envahissait l'Allemagne.

Est-ce à dire que cela ne nous concerne plus aujourd'hui ? Oh que si ! Chaque jour nous fourni sont lot de misères, de souffrances et de pauvreté.

Sainte Vierge des Pauvres, Merci de vous être ainsi manifestée à nous ! Allons à la rencontre de ceux qui en attestent la vérité. Je veux parler de L'abbé Louis Jamin et de son évêque, Mgr Kerkhofs.

Jean-Marie KERN

Louis Jamin, Chapelain de Banneux - 1898 / 2 mars 1961.
Petite bibliographie parue en 1962 par Amand Geradin.

Le Chapelain Louis Jamin aux côtés de Mgr Kerkhofs

L'abbé Louis Jamin et Mgr Kerkhofs

Mgr Kerkhofs, Évêque de Liège (né Louis Joseph Kerkhofs à Val-Meer le 15 février 1878, décédé à Liège le 31 décembre 1962) fut le 88e évêque de Liège de 1927 à 1961 qui reconnu officiellement l'authenticité des apparitions en août 1949. Ci-dessous les liens vers des extraits de son livre, "Notre Dame de Banneux" Études et documents publié en 1953 sur les événements de Banneux.

Méditations pour chaque jour des mois de Mai et Octobre :